Praticiens

En savoir plus sur l'Association Française McKenzie

Journées d'Échange Pluri-Profesionnelles de l'AFMcK

Présentation

Les Journées d’Echange Pluri-Professionnelles de l’AFMcK (JEPPA) auront lieu les 24, 25 et 26 mai 2018 au Palais des Congrès du Futuroscope de Poitiers.

Désireuse de favoriser le partage de connaissance entre professionnels de santé, l’AFMcK vous propose de prendre part aux interventions d’experts nationaux et internationaux, dans les domaines de la chirurgie orthopédique, de la neurochirurgie, de la rhumatologie, de la psychologie et bien sûr de la kinésithérapie.

Que vous soyez médecin, kinésithérapeute, formé ou non à la méthode McKenzie, ne ratez pas l’occasion de participer à cet événement incontournable.

Rendez-vous aux JEPPA.

Le Conseil d’Administration de l’AFMcK


Les intervenants

Pr Todd Wetzel

Todd Wetzel est un chirurgien américain, professeur de chirurgie orthopédique et de neurochirurgie à l'université de Temple, chef de service de l'unité rachis de l'hôpital universitaire de Philadelphie et président de la North American Spine Society (NASS).
La NASS est le plus gros groupe mondial dédié à la recherche, au traitement et à l'éducation des professionnels de santé s'occupant des problèmes de rachis. Elle est entre autre l'éditeur du "The Spine Journal" (http://www.thespinejournalonline.com).
Todd Wetzel a fait médecine à Harvard, son internat à l'université de Pennsylvanie et son clinicat à Yale. Todd est un ardent défenseur de la kinésithérapie considérant les kinés comme les mieux placés pour évaluer et décider du meilleur traitement qu'un patient lombalgique doit recevoir. Fort de plus de 100 articles publiés dans des journaux scientifiques, il est une figure mondialement connue dans la recherche sur le rachis. Orateur hors pair, nous avons pu le rencontrer lors de la conférence internationale de San Francisco.
Quoi de plus normal qu'un chirurgien passionné par la kinésithérapie pour ouvrir un congrès pluri-professionel ! Venez le rencontrer à Poitiers les 24, 25 et 26 mai 2018 à Poitiers.

Dr Mark Laslett

Mark Laslett est un kinésithérapeute avec le grade de spécialiste musculo-squelettique, reconnu par le board néo-zélandais (équivalent du conseil de l’ordre), originaire de Christchurch.
Même s’il est retraité, Mark reste actif dans le monde de la kiné et cumule les carrières : consultant, chercheur, professeur adjoint de l’université d’Auckland et enseignant !
Ancien instructeur en Thérapie Manipulative pour la New Zealand Manipulative Physiotherapists Association (Association Néo-Zélandaise des Kinés Thérapeutes Manuels) et à l’université d’Auckland (Auckland University of Technology), et ancien instructeur international pour l’Institut McKenzie, Mark a complété son doctorat de science à l’université de Linköping (Suède) en 2005. Celui-ci portait sur la précision diagnostique de l’examen clinique des patients avec des douleurs lombaires chroniques, avec ou sans irradiation dans les membres inférieurs. Il a été enseignant en bio statistique et méthodologie de recherche pour l’université d’Auckland, et a supervisé les étudiants dont le doctorat portait sur la précision diagnostique. Il est d’ailleurs devenu un consultant actif dans le triage des patients pour le Canterbury Initiative Low Back Pain Health Pathway, et sa patientèle est constituée majoritairement de patients avec des douleurs lombaires persistantes, avec ou sans projection dans les membres inférieurs.
Mark a publié plus de 35 papiers scientifiques, la plupart en rapport avec le diagnostic et le management des lombalgies. Son livre « Mechanical Diagnosis & Therapy: The Upper Limb » a été publié en 1996 et n’est plus publié à ce jour. Mark a été le premier kinésithérapeute reconnu comme spécialiste clinique par le board néo-zélandais en Nouvelle-Zélande (2014). Il est un membre honorifique à vie de l’Association Néo-Zélandaise de Thérapie Manuelle, de l’Association des Kinésithérapeutes Néo-Zélandais et de la branche suédoise de l’Institut McKenzie.
En 2015, il a co-fondé « Southern Musculoskeletal Seminars » avec Angela Cadogan. Ils donnent tous les deux des cours en ligne sur les diagnostics musculo-squelettiques pour les cliniciens. Son cours « Diagnostic de la douleur persistante lombaire et référée » est structuré en 3 modules. Un quatrième module pratique, en présentiel, peut se rajouter. Ce cours est accessible en français, diffusé par Agence EBP. Une traduction en Italien et en Espagnol est en cours. Plusieurs cours seront bientôt programmés

Hanne Albert

Hanne Albert est une kinésithérapeute danoise détentrice d’un doctorat de recherche. Elle travaille comme chercheuse à plein temps depuis 2000. Elle est professeur associée au « Back Research Center » (centre de recherche sur le dos) dans « The Institute of Regional Health Services Research » (institut de recherche régional pour les services de santé) de l’ « University of Southern Danemark ». Elle est principalement intéressée par la recherche clinique et les applications directes des résultats des études dans la pratique. Elle est l’auteur de plus de 60 articles scientifiques. Un de ses articles en 2012 est particulièrement célèbre pour avoir évalué l’effet des antibiotiques sur les discopathies inflammatoires de type MODIC. Ce travail a été accueilli avec un très gros scepticisme par une moitié du monde de la recherche, l’autre moitié étant tout particulièrement emballé. Elle vient à Poitiers avec une ÉNORME surprise, en exclusivité MONDIALE dans ses bagages.
Elle présentera un état des lieux et de ses recherches sur le traitement des discopathies inflammatoires. Elle fera aussi un TP sur le diagnostic et les signes cliniques de ce type de problème. Des connaissances à appliquer dès le lundi au cabinet !

Philippe Rigoard

Spécialiste du handicap, des patients multi-opérés et du traitement des douleurs neuropathiques, le Pr Rigoard fera des propositions pour l’optimisation du parcours de soins du patient lombalgique. Il co-animera une table ronde sur la définition d’un bon traitement conservateur et il animera un TP sur le diagnostic et le traitement des douleurs neuropathiques.
Il est chef de service de l’unité rachis et neuro-modulation du CHU de Poitiers, professeur à l’université de médecine de Poitiers, consultant honoraire dans le service de gestion de la douleur du Guy’s and St Thomas NHS Foundation Trust Hospital à Londre, agrégé d’anatomie et de morphologie humaine, directeur du laboratoire de recherche universitaire PRISMATICS et président de la Société Française de Neuro-Modulation (SFMN).
Petite anecdote, il est aussi diplômé des beaux arts de Paris.
Titulaire d’un doctorat de recherche, il a plus d’une soixantaine d’articles publiés à son nom. Il est intervenu dans de très nombreuses conférences internationales.
Fervant défenseur de la kiné, vous avez déjà pu l’entendre lors des derniers JFK. Il permet depuis 1 an maintenant à des kinés de mettre en place des travaux de recherche au sein de son laboratoire. L’avoir sur notre congrès est un immense honneur.

Angela Cadogan

Parce qu’il n’y a pas que la colonne dans la vie, Angela Cadogan, une chercheuse de renommé mondiale dans l'étude de l'épaule, sera présente au congrès McKenzie !
Angela est une Kinésithérapeute Spécialiste reconnue par le Board Néo-Zélandais (équivalent du conseil de l’ordre). Elle travaille à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Angela a obtenu un doctorat de recherche en diagnostic musculo-squelettique avec une spécialisation en diagnostic et management des problèmes d’épaule en 2012 à l’université d’Auckland (Auckland University of Technology).
Elle a participé à établir un service de traitement non-chirurgical de l’épaule dans le département d’orthopédie dans le Canterbury District Health Board (Christchurch, NZ). Elle y travaille en tant que responsable du triage diagnostic des patients. Elle est aussi l’assistante de recherche clinique d’un chirurgien orthopédique local.
En 2015, elle a co-fondé “Southern Musculoskeletal Seminars” avec le Dr Mark Laslett. Ils gèrent ensemble une structure de formation en ligne pour les kinésithérapeutes se focalisant sur le diagnostic et le management des douleurs d’épaule et de la colonne. Angela est dans un processus continu de recherche dans le diagnostic et le traitement des problèmes d’épaule

Hans van Helvoirt

Il est le lauréat de l’Extension Award lors de la dernière conférence internationale à San Francisco. Hans est un kinésithérapeute, diplômé en 1986 de l’académie internationale “Thimvan der Laan” à Utrecht. Après avoir obtenu une licence de thérapeute manuel “Maitland Concept” en 1990, il a enchaîné avec le Diplôme international en Mechanical Diagnosis and Diagnosis (MDT) McKenzie en 1992 à Wellington en Nouvelle-Zélande.
En parallèle des cours de formation continue (Buttler, Mulligan, Elvey, Comefort, O’Sullivan), il a complété un Master en “art de la psychologie” à l’Univeristy Benelux à Antwerp.
Depuis 1993 Hans enseigne pour les branches McKenzie Benelux, Danemark, Hongrie et Slovénie. Il intervient régulièrement dans des conférences internationales à propos du MDT dans le modèle bio-psycho-social.
Hans est engagé dans les comités de promotion, de santé publique et de mesure de résultats de l’Institut McKenzie International.
Hans travaille comme consultant à Rugpoli Brabant, un centre de gestion de la douleur situé à Tilburg, en Hollande. Avec l’université d’Amsterdam, il fait de la recherche sur les interactions possibles entre le MDT et l’anesthésiologie. Il viendra vous présenter ses dernières recherches sur la combinaison d’injection de corticoïdes et de MDT pour le traitement des radiculopathies liées à des conflits disco-radiculaires, à Poitiers les 24, 25 et 26 mai 2018 ;)

Alexandre Kubicki

Notre intervenant suivant est kinésithérapeute, français, titulaire d'un doctorat de recherche et directeur d'IFMK dans lequel il valorise l'approche EBP. Il s'agit d'Alexandre Kubicki.
Il viendra nous parler DU sujet chaud du moment : l'accès direct en Kinésithérapie.
Alexandre Kubicki dirige depuis 2016 la Filière Kinésithérapie – Physiothérapie (FiKiP) de l’IFMS de Montbéliard (Franche-Comté). Depuis l’obtention de son DE en 2006, il a partagé son temps entre activité clinique (salariée et libérale), recherche et enseignement. Il est Habilité à Diriger la Recherche et chercheur associé au sein du laboratoire INSERM U1093, Cognition, Action et Plasticité Sensori-motrice de l’Université de Bourgogne Franche-Comté.
Ses travaux de recherche concernent, au niveau fondamental, le contrôle moteur et la coordination entre posture et mouvement chez les sujets âgés sains ou fragiles, et au niveau clinique, l'évaluation des fonctions posturo-motrice.

Nicolas Naiditch

Dans le modèle Bio-Psycho-Social, le Social est parfois un peu oublié. Pour cette raison, l’AFMcK a fait appel a Nicolas Naiditch pour animer un TP et une présentation plénière lors de son congrès (24, 25 et 26 mai 2018).
Nicholas Naiditch est un sociologue travaillant dans le laboratoire de recherche universitaire PRISMATICS du professeur Rigoard. Il y termine actuellement une thèse de recherche évaluant les parcours de soins des patients souffrant de douleurs post-opératoires ainsi que sur la dimension symbolique (placebo/nocebo). Il travaille en collaboration avec David Le Breton, l’un des meilleurs sociologues français spécialisé en anthropologie de la douleur.
Nicolas est intervenu dernièrement lors du congrès de la SFETD. Son intervention « des maux pour le dire » y a été très apprécié. Nous aurons donc la chance de l’entendre à nouveau sur ce thème. Son TP portera sur l’identification et la gestion des facteurs sociologiques pouvant influencer les résultats

Mais aussi, François RANNOU, Olivier GAGEY, les dipômés MDT de l'institut McKenzie France, et bien d'autres encore...