Patients

En savoir plus sur les bénéfices de la méthode McKenzie

Histoire du McKenzie

Robin McKenzie (1931-2013) était un kinésithérapeute Néo-Zélandais. En 1956, il reçoit en consultation un patient lombalgique, Mr Smith.
Mr Smith présentait des douleurs dans le dos, irradiant jusqu’au genou. Au cours de la séance, Mr Smith et Robin McKenzie ont découvert qu’une douleur est capable de changer de localisation. En effet, après une posture en extension, Mr Smith n’avait plus de douleur dans la cuisse. C’est ce que l’on appelle désormais la centralisation de la douleur.
Robin McKenzie a alors développé un système de bilan, basé sur la réponse clinique. Du diagnostic découle alors le traitement.

Si cette découverte était fortuite, la méthode McKenzie, maintenant également connue sous le nom de MDT (Mechanical Diagnosis and Therapy, ou Diagnostic et Thérapie Mécanique), repose désormais sur de nombreuses preuves scientifiques. Par exemple, l’utilisation de mouvements répétés en fin d’amplitude est recommandée dans les directives de l’APTA (Association des kinésithérapeutes américains), basée sur « de fortes preuves » et la Centralisation de la douleur est un Grade A scientifique

Alors que la découverte initiale concerne la zone lombaire, les kinésithérapeutes pratiquent également le MDT sur des douleurs des régions cervicale et thoracique, mais aussi des extrémités (épaule, hanche, etc).

La quantité de littérature scientifique évaluant le MDT ne cesse de croître, affinant la méthode, améliorant nos prises en charge. Vous trouverez les principales références, dont des articles français, en bas de page.


Ressources bibliographiques

Francais

  • Otéro J and Bonnet F (2014) "lombalgie: prévalence des syndrômes McKenzie et des préférences directionnelles", Kinésithérapie La revue, 14 (145), pp. 36-44 doi 10.1016/j.kine.2013.10.009
  • Otéro J and Bonnet F (2016) "Cervicalgie: prévalence des syndrômes McKenzie et des préférences directionnelles", Kinésithérapie La revue, 16(169), pp. 2-10 dans 10.1016/j.kine.2015.05.009
  • Sagi, G (2012) "Evaluation et traitement mécanique des radiculopathies discales lombaires avec la méthode McKenzie (MDT)" EMC - Kinésithérapie - Médecine physique -Réadaptation, 8(1), pp. 1-18, doi:10.1016/s1283-0887(12)70035-x.
  • Sagi, G., Boudot, P and Vandeput, D. (2011) "Méthode McKenzie : diagnostic et thérapie mécanique du rachis et des extrémités", EMC - kinesithérapie - Médecine physique - Réadaptation, 7(1), pp. 1-21. doi: 10.1016/s1283-0887(11)56660-5
Centralisation
  • Aina, A., May, S. and Clare, H. (2004) "The centralization phenomen of spinal symptoms - a systematic review", Manual Therapy, 9, pp. 134-143, doi:10.1016/j.math.2001.03.004.
DP
  • Surkitt, L., Ford, J., Hahne,A., Pizzari, T.and McMeeken, J.(2012) "Efficacy of Directional Preference Management for Low Back Pain: A systematic review", Physical Therapy, 92(5), pp.652-665. doi: 10.2522/ptj.20100251.
MDT vs manip
  • Petersen, T., Christensen, R. and Juhl, C. (2015) "Predicting a clinically important outcome in patients with low back pain following McKenzie therapy or spinal manipulation: a stratified analysis in a randomized controlled trial", BMC Musculoskeletal Disorders, 16(1). doi: 10.1186/s12891-015-0526-1.
  • Posture:FXNL Media and Lehman, G. (2017) Perfect posture doesn't exist. Available at: http://www.youtube.com/watch?v=cnLxcEMdjVk (Accessed: 17 April 2017)